Chien cherche son maître

La Réunion est un endroit majestueux, une terre magnifique à la végétation luxuriante. En parcourant l’île à pied, en vélo, en voiture, en bus vous vous retrouverez face à des paysages époustouflants mais aussi face à des chiens errants.

Beaucoup d’animaux domestiques sont livrés à eux-mêmes sur les routes réunionnaises. Au détour d’une ruelle ou d’une route passante, il n’est pas rare de voir des chiens seuls ou se baladant en meute (il m’est déjà arrivé d’en croiser quatre qui se couraient après). Qu’ils aient été abandonnés, qu’ils se soient échappés de leur domicile ou qu’ils soient laissés en liberté à cause de maîtres peu vigilants, c’est un sort commun qui attend ces animaux : l’errance, la faim, la maladie, le danger de se faire écraser.
Peut-être que le rapport entre l’homme et le chien n’est pas le même dans la culture réunionnaise ; peut-être aussi que beaucoup de gens de passage « prolongé » sur l’île acquièrent un animal de compagnie suite à un coup de cœur et l’abandonnent au milieu d’un champ de canne avant leur départ ; peut-être que les soins vétérinaires et la nourriture coûtent trop cher pour certains qui préfèrent alors se débarrasser de leurs bêtes. Toujours est-il que ces chiens qui n’ont pas demandé à être maltraités se retrouvent délaissés au bord des routes et viennent tacher le cadre idyllique réunionnais des cartes postales.

De nombreuses campagnes tentent depuis plusieurs années d’endiguer ce phénomène néfaste aussi bien pour l’homme que pour l’animal. Les maladies, les morsures, les accidents de la route, l’euthanasie forcée, les poubelles déchirées, la misère animale sont autant de conséquences négatives de la divagation canine. Ci-dessous, la vidéo de la direction des services vétérinaires diffusée à la télévision et au cinéma en 2009 montre des images choc mais qui ont fait réagir la population puisque, d’après les dires des Réunionnais, il y a aujourd’hui beaucoup moins de chiens errants sur l’île (mais cela m’a quand même interpellée quand je suis arrivée en septembre 2013 !)

NB : Un test de compréhension orale en lien avec cette vidéo est disponible en suivant ce lien.

Non seulement il est inhumain de cautionner la souffrance et la misère animale, il est inacceptable que l’Homme traite son chien comme une vulgaire chose sur laquelle il passe ses nerfs ou dont il se débarrasse quand bon lui semble mais aussi ces errances de chiens (et chats) coûtent cher aux Réunionnais : en 2009, linfo.re annonce un chiffre de 2 100 000 euros pour le ramassage, la capture, la stérilisation et l’euthanasie des animaux errants.
Il ne reste plus qu’à espérer que de plus en plus de maîtres seront sensibles au sort de leurs chiens pour que cette errance animalière se réduise encore d’ici les prochaines années.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chien cherche son maître »

  1. Merci pour cet article, c’est un point vraiment négatif de l’île de la Réunion. Après des années (disons presque toute une vie) je n’arrive toujours pas à m’habituer à voir des chiens errants dans les rues ou entendre parler de maltraitance animale (ça me révolte ! grrrr).

    Sinon c’est un super blog, plaisant à lire. 🙂

Répondre à amalial3fle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s