Vendredi, jour de marché

J’ADORE le vendredi. Comme beaucoup j’aime ce jour de la semaine annonciateur du week end… Mais depuis que je suis arrivée à la Réunion, j’aime d’autant plus le vendredi car c’est le jour où je vais faire mon marché au Tampon.
Le marché du Tampon… Laissez-moi vous raconter un peu ce beau marché où l’on peut passer sa matinée à chercher les plus beaux citrons verts, trouver la plus jolie orchidée, causer avec les commerçants et saliver devant les étals tous plus colorés les uns que les autres.

Allez, je vous emmène faire un tour d’1min 57 sur l’esplanade Benjamin Hoareau.
https://www.youtube.com/watch?v=ZptmrMZCsgc&feature=youtu.be

Ce que j’apprécie au marché du Tampon, c’est qu’on a de la place pour circuler. On n’est pas serrés comme des sardines comme au marché de Saint-Pierre. On respire et on prend le temps de flâner et de discuter avec les commerçants qui vous voient tous les vendredis.

Je vous présente mes préférés et j’en profite pour les remercier d’avoir bien voulu poser pour le blog !

Marie FontaineMarie Fontaine
Mme Marie Fontaine à qui j’achète des bouchons porc-combava toutes les semaines. Elle dit que sa spécialité ce sont les tartes. Elle prépare de succulentes tartes aux brèdes que je trouve aussi bonnes que ses bouchons ; pour moi elle est spécialiste et des bouchons et des tartes. Et elle est sympa Mme Fontaine, elle a les yeux qui sourient tous les vendredis alors on a toujours envie d’aller la voir 🙂

Philippe PayetPhilippe Payet
M. Philippe Payet. Si vous voulez un dessert après les bouchons de Mme Fontaine, RDV à l’étal de M. Payet. Il vend des gâteaux patates et des parts de gâteaux ti son au goyavier ou à la mangue, des gâteaux yaourts et d’autres au chocolat. Pour seulement 1 euro la part, vous avez une bonne petite gourmandise à savourer après le repas.

les mets asiatiques de MMe Kheomali
Quelquefois (souvent en fait…) l’envie me prend de compléter mes 5 bouchons achetés chez Mme Fontaine par des nems au porc ou des beignets de crevette. Mme Kheomali est un vrai rayon de soleil, elle tient un tout petit stand qui propose des mets asiatiques faits maison : des nems, des beignets à l’ananas, à la banane ou à la pomme, des boulettes de songe, des gâteaux lotus, etc. Et ça sent extraordinairement bon quand on passe devant son étal alors forcément on s’arrête et on achète tout ce qui nous fait envie…

Mehdi GharbiMehdi Gharbi
Mehdi. Comme, ça, de prime abord, on pourrait croire qu’il vend des olives, des fruits déshydratés, des fruits secs et de la tapenade artisanale mais non il fait un show… Enfin, il fait son show pour vendre ses olives. Et ça marche ! il connaît tout le monde Mehdi, super avenant, convivial et ultra souriant il serre une main par-ci, une autre par-là. Il parle, il sert, il vous fait goûter un toast à la tapenade, il rend la monnaie, il fait des blagues et il vous dit à la semaine prochaine… parce que vendredi prochain on reviendra acheter des olives et de la tapenade pour l’apéro 🙂

Voilà pourquoi j’aime tant prendre mon panier le vendredi matin et aller faire un p’tit tour au marché du Tampon : on y croise des gens sympas, on passe un bon moment et on rentre avec des fruits, des légumes, des olives, des nems, des bouchons, des tartes aux brèdes et des gâteaux… Plein de bonnes choses à savourer le week end sous la varangue.

Publicités

C’est l’heure du goûter !!!!!

Vous allez encore me trouver gourmande… Tant pis, de toute façon c’est vrai, alors…
Quand j’étais petite, ce que je préférais, le matin avant de partir à l’école, c’était regarder ce que maman mettait dans le papier d’aluminium qui renfermait mon quatre-heures pour la récré de l’après-midi. Je mettais le petit trésor brillant dans la pochette que ma grand-mère m’avait confectionnée avec des chutes de tissu un peu vieillot et j’hésitais toujours à la ranger dans mon cartable ou à la tenir à la main.

Aujourd’hui, je n’ai plus de pochettes où mettre mon goûter. Le plus souvent, je suis chez moi vers 16h – 16h30 et j’ai des envies de chocolat, de thé, de café, de biscuits, de viennoiseries, de pommes (oui enfin, les pommes c’est pas souvent hein !). Quelquefois les armoires sont vides (rarement cependant ; en bonne gourmande qui se respecte, j’ai toujours un tas de petites confiseries pour ravir mes papilles) alors je descends jusqu’à la boulangerie à 50 mètres de la maison pour m’acheter un macatia.

macatiaHa ha… le macatia vous ne connaissez pas hein ? C’est une spécialité réunionnaise, un petit pain rond légèrement sucré agrémenté de pépites de chocolat ou de noix de coco ou de bananes ou de pépites de chocolat, de noix de coco ET de bananes (oui les 3 en même temps !! J’en ai déjà mangé un gros comme ÇA et Dieu que c’était bon Dieu que c’était bon !).
N’allez tout de même pas croire que je mange un macatia par jour. Non non non pas tous les jours mais une fois de temps en temps… hummmm c’est bien bon 🙂

I <3 samoussas

Les samoussas sont des espèces de petits beignets farcis et épicés. On en trouve sur toutes les tables et à tous les coins de rues de la Réunion. Tous les guides vous diront « les meilleurs samoussas se trouvent sur les marchés ». Non non non non (-_-), je ne suis pas d’accord. Sur les marchés, je n’en n’ai pas encore trouvé qui me plaisaient autant que les samoussas de Bertrand. Bertrand a une petite cabane à l’entrée du marché couvert de Saint-Pierre, ses petits triangles croustillants coûtent trois fois rien et souvent il vous fait cadeau de 2 ou 3 samoussas si vous en achetez beaucoup. Avec ou sans piment, il y en a pour tous les goûts et très franchement, je les trouve succulents.

DSC_0023

Si vous êtes un cordon bleu et que vous avez envie de tester le samoussa fait maison, la démo ci-dessous vous sera d’une grande aide -surtout pour le pliage triangulaire -. (merci à Elodie qui était en L3 FLE il y a 2 ans d’avoir mis en ligne son diaporama de recette de samoussa)